Quelles sont les causes de la diminution de 60% des hirondelles depuis les années 1970 ?

Les hirondelles font partie de la famille des hirundinidés et elles se nourrissent d’insectes en vol. Cependant, l’hirondelle bicolore consomme aussi de petits fruits. Au Québec, nous retrouvons 6 variétés d’hirondelles : hirondelle noire, hirondelle à front blanc, hirondelle rustique, hirondelle bicolore, hirondelle à ailes hérissées et l’hirondelle de rivage.

Les 4 facteurs principaux qui ont entrainé la diminution des hirondelles :

 

  1. INSECTICIDES utilisés pour la culture des champs, les pesticides tuent la source de nourriture des hirondelles.
  2. DÉFORESTATIONS provoque la diminution des habitats. C’est la construction constante de nouvelles habitations pour les humains qui enlève les habitats naturels pour les animaux.
  3. MILIEU HUMIDE avec le réchauffement planétaire, la diminution des milieux humides entraine la diminution des insectes qui s’y reproduisent.
  4. GRANGES MODERNES elles sont fabriquées en aluminium ou en métal et ne permettent plus aux hirondelles d’y accrocher leurs nids. (Avant les granges étaient faites en bois et les hirondelles rustiques aimaient s’y abriter)

 

Solutions à grande échelle pour pallier ce problème :

 

  1. Utiliser des méthodes alternatives aux pesticides pour protéger les chaînes alimentaires, les eaux et les terres.
  2. Exiger que des mesures soient prises pour contrer la pollution et les changements climatiques. Ceci à un impact sur les insectivores aériens, car les insectes se font plus rares et font que toutes les espèces deviennent en périls.
  3. Arrêter le développement urbain pour protéger les pâturages, les forêts et les milieux humides. Ce sont des aires de repos et d’alimentation importantes qui freinent la pollution et qui pourront rétablir l’équilibre des espèces menacées.

 

Solutions à petite échelle que nous pouvons faire maintenant :

 

  1. S’informer sur les oiseaux, les insectes et l’horticulture.
  2. Planter des arbres, des fleurs, des fruits, des légumes et d’autres plantes.
  3. Installer des cabanes pour que les oiseaux puissent y faire leurs nids.
  4. Installer des mangeoires pendant l’hiver.
  5. Mettre à la disposition des oiseaux, été comme hiver, des bols d’eau.
  6. Faire la culture d’insectes.
  7. Lancer des pétitions.
  8. Supporter les centres d’aides aux animaux.
  9. Écrire à notre député.
  10. Informer les autres de la situation urgente.

 

(Source : https://ici.radio-canada.ca/ohdio/premiere/emissions/Ecoutez-l-estrie/segments/chronique/128247/les-hirondelles-rustique-bicolore-declin-bernard-jolicoeur

http://nabci.net/wp-content/uploads/39-004-Canada-State-of-Birds_FR_WEB.pdf)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.